Actualité

L’Agence, en faveur du développement de la filière hydrogène

 

Alain Picasso, responsable de l’Agence, a participé à la réunion à Cransac-les-Thermes pour un projet de train léger à hydrogène sous l’impulsion de Railcoop en présence des députés de l’Aveyron et du Lot, d’élus du Bassin et du Vallon, et sous le regard de la commissaire du Comité de Massif central.

Envisager la mobilité de demain, avec des énergies renouvelables, pour nos territoires ruraux, en se servant des infrastructures existantes, tel est le projet sur lequel se sont penchés des habitants du bassin de Decazeville persuadés que l’avenir est dans le ferroviaire. Ainsi, le collectif Railcoop a sollicité l’appui des députés des circonscriptions concernées, Anne Blanc et Stéphane Mazars pour l’Aveyron, Huguette Tiegna pour le Lot, afin de soutenir leur projet.

Alain Picasso, directeur de l’agence EDF une rivière, un territoire, a réaffirmé la qualité de l’Aveyron, pionnier en matière d’hydrogène, puisque la première station devrait voir le jour prochainement avec les établissements Braley sans compter le corridor à hydrogène entre Rodez et Saragosse. Pour ce dernier, l’Aveyron est capable de produire de l’hydrogène ce qui favoriserait les circuits courts. Pour l’instant, il n’existe pas de train à hydrogène en France mais le modèle allemand, créé par Alsthompourrait être transposé au système ferroviaire français. Le député Stéphane Mazars évaluait à un délai de 5 à 10 ans pour qu’un train léger à hydrogène emprunte la voie ferrée de Figeac à Rodez via Cransac, Auzits, Marcillac et Salles-la-Source en poursuivant même en direction du Sud-Aveyron.

Article tiré du site Mecanic Vallée https://www.mecanicvallee.com/un-etonnant-projet-de-train-leger-a-hydrogene-entre-rodez-et-figeac/